Si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les ! Ce qui rend la plongée en dérive passionnante, c’est que le courant travaille pour vous au lieu de contre vous. Il n’y a rien de plus excitant que de se laisser dériver le long d’un tombant et de regarder le récif défiler sans effort. C’est un peu comme voler mais sous l’eau.

Voici quelques conseils qui vous aideront à profiter de vos plonger en dérive en toute sécurité.

Respecter les 3 S de la plongée en Dérive : flotteur de Surface, Supervision de surface, et Saucisse de palier (parachute)Que vous dériviez avec un flotteur de surface ou non, il est essentiel d’avoir une supervision de surface pendant la plongée. La supervision de surface permet de repérer et de récupérer les plongeurs lorsqu’ils font surface individuellement ou en groupe. Chaque plongeur devrait avoir avec lui un parachute de palier ou un dispositif de signalisation dé ployable qui peut aider le bateau à vous repérer au cas ou vous seriez séparé du groupe et que vous ayez à faire surface. Un sifflet fixé à votre gilet stabilisateur est aussi un outil qui peut vous aider à vous signaler dans des cas similaires, surtout dans le cas de mauvaise visibilité.

. 2. Surveillez votre profondimètre de très prés.Une fois que vous êtes au milieu de fort courant, il est parfois difficile de conserver une profondeur constante. Vous pouvez être balloté de bas en haut à une vitesse élevé selon la force du courant. Cela peut être périlleux si vous plongez en eau profonde et un vrai cauchemar si vous avez des problèmes pour équilibrer vos oreilles. Vérifiez tres régulièrement vos instruments (ordinateur, profondimètre)

 3.Restez pres du fond. Le courant est toujours moins fort prés du fond ou près du récif, alors si vous souhaitez ralentir ou attendre que le groupe ne vous rattrape, rapprocher vous du fond. A la descente, une descente rapide vous permettra de bien rester grouper ; Pour ceux qui ont des problèmes d’équilibrage ou qui ont besoin de plus de temps, vous risquez d’être malmené par les courants, alors surveillez votre binôme et rester toujours ensemble.

 4. Aller dans le sens du courant, et non contre. C’est probablement le conseil le plus sensé pour une plongée en dérive, ceci dit certains plongeurs choisissent d’aller contre. Nager à contre courant peut conduire à l’épuisement et à une consommation excessive. Une fois que vous aurez appris à aller avec le courant vous réaliserez que vous n’avez pas besoin de palmer sauf pour corriger votre trajectoire. Vous pouvez plonger plus longtemps, couvrir une plus grande distance et avec seulement une simple bouteille d’air.

5.Plongez en dérive uniquement si la visibilité est bonne. Se mouvoir rapidement le long d’un récif lorsque la visibilité est mauvaise peut poser un risque de collision avec …le récif, un autre plongeur…

Une faible visibilité peut également rendre difficile le fait de rester ensemble en tant que groupe, ce qui est essentiel pour une plongée en dérive. Perdre son binôme et devoir le retrouver en surface peut être un vrai challenge dans de fort courant, alors faites en sorte au moins de maintenir un contact visuel avec tout le monde dans le groupe.