+20 69 3600 145 info@redseacollege.com

Bonjour, Je m’appeler Katranitsa Lamprini, et j’adore la plongée ! En tant que femme, j’aimerai connaitre les risques liés à la plongée sur une grossesse, et que peut-il arriver si je plonge pendant les 2/3 premiers mois de ma grossesse. Est-ce qu’il peut arriver quelque chose au bébé, ou les risques sont ils pour la mère seulement ? J’ai questionné plusieurs instructeurs de plongée, mais aucun n’a pu me donner de réponse définitive. Merci d’avance !!

Chère Katranitsa,

Les médecins spécialistes de la plongée sont tous d’accord sur un point, plonger pendant la grossesse n’est pas autorisé. Si vous plongez sans savoir que vous êtes enceinte, il n’y a aucune raison de paniquer. En revanche, nous vous conseillerions de consulter votre gynécologue ne serait-ce que pour l’informer. Un jour, une femme m’a demandé, toute paniquée, si elle devait mettre un terme à sa grossesse parce qu’elle avait plongé sans savoir, la réponse est définitivement NON.

Dans les années 70/80, nous n’étions pas aussi strict qu’aujourd’hui. Certains ouvrages traitant du sujet conseillaient aux plongeuses enceintes souhaitant plonger de le faire uniquement pendant le premier trimestre de la grossesse et seulement dans des conditions satisfaisantes, par exemple, dans une eau chaude, sans courant, avec une entrée et une sortie facile et sans dépasser 10m de profondeur.

Deux entités sont à considérer dans cette discussion, la maman et le fœtus.

Les expérimentations sur les humains sont rares pour des raisons évidentes. Les scientifiques se basent sur des expériences menées sur des animaux et sur l’expérience des plongeuses enceintes, ignorant leur grossesse au moment de plonger.  Ils ont montréque le fœtus pouvait subir des dommages liés à la forte concentration d’Azote et la possibilité de formation de bulles dans le sang. L’effet  à long terme, d’une pression partielle d’oxygène élevée, sur le fœtus, n’est pas connu. En outre, la  circulation sanguine du fœtus est plus ou moins indépendante, et la concentration anormale de gaz, pourrait représenter un danger pour le système. Il existe également des études très récentes indiquant un transfert de fluides extracellulaires après la plongée qui pourrait également interférer avec la circulation sanguine du fœtus.

Le premier trimestre est crucial dans le développement embryonnaire, et n’importe quelle interruption du processus normal pourrait avoir des conséquences directes, pourrait provoquer des anomalies, voire même une fausse couche. En plus des effets mécaniques obstructifs directs des bulles, nous avons besoin d’étudier les effets bio chimiques causés par des médiateurs libérés par l’endothélium (paroi interne) des vaisseaux sanguins quand ceux-ci sont « bombardés » par les bulles. Le froid, due à une immersion prolongée est aussi un facteur qui peut nuire à une grossesse.

Quant à la mère, plusieurs questions doivent être examinées avec soin. Avec les nausées matinales et les changements hormonaux, serait-elle physiquement prête à plonger ? Que se passerait-il si elle devait vomir sous l’eau ? Même l’équilibrage des oreilles et des sinus pourrait en être affectés. En effet, les femmes enceintes font souvent de la rétention d’eau, qui a pour effet, entre autre ,de provoquer une sensation de nez bouché. Un autre aspect du problème, en cas d’accident de plongée de la femme enceinte, quel sera l’impact sur l’embryon d’une re-compression en chambre hyperbare ? Il pourrait y avoir des conséquences désastreuses sur le fœtus.

Donc, en conclusion, profitez de chaque minute de votre grossesse, mettez au jour votre enfant, et ensuite retournez plonger. Si l’accouchement s’est déroulé de façon naturelle, sans aucune complication, nous recommandons d’attendre au moins 4 semaines avant de pouvoir replonger, et si c’est une césarienne, alors il vous faudra attendre minimum 8 semaines pour permettre la cicatrisation des plaies. Avant de retourner plonger, il faudra tester votre condition physique. Une approche progressive vous permettra de retrouver votre endurance pré-grossesse.

Prudence en plongée!

Dr. Adel Taher & Dr.Ahmed Sakr: docteurs plongeurs!

Si vous avez des questions médicales, contactez nous à l’adresse suivante jochen@redseacollege.com. Les plus intéressantes seront retranscrites dans notre prochaine édition.

Appel d’urgence 24h/24 +20 (12) 212 42 92 – Email: hyper_med_center@sinainet.com.eg

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This