+20 69 3600 145 info@redseacollege.com

C’est toujours incroyable lors d’une plongée de nuit, d’observer une danseuse espagnole, vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’une belle madrilène en robe de flamenco et castagnette  mais d’une étonnante limace de mer, rouge. C’est un des plus gros nudibranches qui soit, sa taille peut aller jusqu’à 40cm. Son nom latin et son nom commun sont des plus logiques et décrivent bien l’espèce. Hexabranchus sanguineus, signifie 6 branchies de couleur sang, tandis que danseuse espagnole symbolise la robe rouge en mouvement de la danseuse, lorsque la limace se déplace.

Elle appartient à la famille nudibranche qui est aussi un nom descriptif qui signifie poumons ours, littéralement, décrivant le fait que leurs branchies sont exposées car elles sont à l’extérieur du corps. Elle se nourrit d’éponge, surtout l’éponge Halichondria qui contient des éléments toxiques. En se nourrissant de cette éponge, la danseuse espagnole éloigne les autres espèces car elle devient toxique à son tour et le fait savoir à tout le récif grâce à sa couleur rouge sang. La danseuse espagnole est capable de stocker ces toxines dans ses œufs et dans sa peau, de sorte que cela la rend immangeable pour ses prédateurs potentiels.


Elle se reproduit tout au long de l’année mais semble s’arrêter durant les mois plus froid, comme si… le froid n’était pas propice à la romance. Les œufs sont stockés en forme de rubans rouge saumon tout à fait caractéristique, la plupart du temps fixé aux rochers. La plupart d’entre vous en ont probablement vu sans savoir ce dont il s’agissait. Ils ressemblent vraiment à un ruban qui ondule dans le courant, c’est magnifique à voir …

 

Pin It on Pinterest

Share This