Select Page

Pour la plupart des non plongeurs, l’offre de soupe de poisson est assez explicite en ce sens que vous pouvez imaginez une assiette de soupe au délicieux fumet de poisson avec des croutons et de la rouille, si vous êtes un plongeur de Mer Rouge, alors vous voyez certainement la différence. Septembre est encore la saison de la “soupe de poisson” et cette année a été tout à fait exceptionnelle, nous parlons d’énormes bancs de poissons se rassemblant pour la saison des amours, sur les récifs de Ras Mohamed et de Tiran, d’ou l’expression “soupe de poisson”.

Certains plongeurs ont déclaré avoir du carrément pousser les poissons devant eux pour pouvoir avancer et continuer leur plongée. Certains sceptiques disent que les stocks ont été diminués par le nombre croissant de bateaux de pêche qui braconnent dans la réserve, ceci dit, cette année, peut être en raison du nombre moins élevé de plongeurs, il semble y avoir des bancs toujours plus denses de vivaneaux, ou de carrangues mais également d’espèces pélagiques.

Les posts sur Facebook deviennent presque ennuyeux ; chaque jour les guides postent “3 requins pointes blanche, un requin baleine, une raie Manta, un marteau à Temple… etc etc. Et oui, nous avons bien dit , un requin marteau sur le site Temple, alors si vous n’avez pas pu venir en Juillet, assurez vous de pouvoir le faire en Septembre, tant que ça grouille de poissons.