+20 69 3600 145 info@redseacollege.com

Les chanceux qui ont été parmi nous ces dernières semaines ont eu l’immense plaisir de voir les deux requins pointes blanches résidents à Near Garden. Résidents car ils nous font l’honneur de leur présence depuis des semaines, chaque jour ils sont la, et puis ils disparaissent de nouveau pour quelques mois et le cycle recommence.
Alors, qui sont ils ? des chasseurs vicieux sans âmes, ou de timides créatures qui passent leur vie dans l’ombre? Voyons ça de plus près.

Le requin de récif à pointes blanches, ou de son nom latin le Triaenodon Obesus, n’est pas un inconnu de la Mer Rouge, où il représente probablement la première espèce de requin rencontrée ici.
La taille maximale des adultes atteint 213 cm. Le dos est brun gris et le ventre est gris pâle ou argenté. Les extrémités des deux nageoires dorsales et de la caudale sont blanches. Ce requin a en moyenne 3000 dents. Chacune d’entre elles se renouvellent généralement tous les trois jours. Il a une telle souplesse qu’il peut se faufiler à travers les branches acérées de certains coraux et ce sans aucune égratignure.
white tip b

Ce requin se nourrit surtout de poissons et de crustacés qu’il chasse généralement de nuit. Alors, devons nous en avoir peur? A ce jour, il n’y a pas d’attaque de requin pointe blanche recensée sur l’homme . Les rares cas mentionnés font état de pécheurs mordus en essayant de les dégager de leur filets ou de leur lignes. De nature casanier et timide, le requin corail est totalement inoffensif pour les plongeurs. Ce requin est sur la liste des espèces presque en danger et sa viande est encore servie dans certains restaurants. Sachez cependant que la consommation des organes internes peut être fatale, car il peut transmettre la ciguaterra (intoxication alimentaire par les chairs de poissons contaminés par la micro algue benthique Gambierdiscus toxicus présente dans les récifs coralliens dont les requins se nourrissent).

Pin It on Pinterest

Share This