Plongez avec L'Originale et Toujours Meilleure Equipe de Guides

Plonger

Le détroit de Tiran

Ce site de plongée est situé au milieu du Golfe d’Aqaba, approximativement à une heure et demie de navigation de Naama Bay.
Accessible uniquement par bateau, ce site est toujours très bien préservé comparé à quelques uns des sites accessibles sur la ligne côtière. Des courants imprévisibles alentour, et des tombants abrupts exigent des plongeurs un bon niveau de plongée. Nos hôtes n’effectueront jamais leur première plongée à cet endroit.

Quatre récifs de corail s’alignent en enfilade et sont visibles de la surface, la crête dorsale de cet énorme massif émerge des profondeurs.
Ces récifs, baptisés du nom des géographes britanniques qui les ont cartographiés, Gordon, Woodhouse, Thomas, Jackson sont mondialement célèbres pour leur fabuleuse diversité en coraux. Il n’est pas rare d’y croiser du requin, des tortues et autres grandes espèces. Une grande épave est plantée à l’extérieur du récif, comme un avertissement aux navires dans ce chenal étroit. Ce qui n’a pas empêché le CSCL Hamburg, un porte conteneurs chinois de 250 mètres de long d’heurter le récif de Jackson de plein fouet au Nouvel An 2010. Le navire a été dégagé et remorqué au mois de février, heureusement sans aucune fuite d’hydrocarbures, largage de conteneurs, ou pertes en vie humaine. Le récif a été endommagé sur 25m de long et 30m de large, les fragments arrachés se sont écrasés 45m plus bas mais les coins les plus remarquables n’ont pas été affectés et restent miraculeusement préservés. Impardonnable accident !

Gordon Reef

Le plus au sud des quatre récifs comporte une topographie différente des autres. Ce site présente à la fois, un platier affleurant et des tombants abrupts, la plongée peut se dérouler en « dérivante » ou au départ du mouillage. A la pointe nord du récif, se trouve l’épave du Lovilla, qui est restée bien longtemps plantée à même le plateau. Ce qui en reste, se tient là plus par habitude qu’autre chose, l’ensemble est corrodé et rongé par le sel (tout le monde attend la tempête qui va l’envoyer par le fond et en faire une nouvelle épave à visiter !) Le courant à l’angle sud de Gordon est rarement puissant, mais prenez y garde, parce qu’il peut vous entraîner au travers du platier. Les bateaux sont mouillés à la pointe sud du platier dans 8m d’eau. Les plongées sont généralement menées au départ du mouillage pour s’orienter vers l’est jusqu’au tombant immergé dans les 16m (ça vaut vraiment le coup de jeter un coup d’œil dans le bleu à cet endroit). Du tombant, palmer vers le nord en suivant la crête, vous trouverez une petite étendue de sable, un jardin d’anguilles se dandinant dans le courant, ainsi que des bidons incrustés de concrétions coralliennes. A mi parcours de la plongée, remontez dans la zone des 8m et retournez vers le bateau en suivant le récif dans la zone du platier. Si cette plongée est effectuée en « dérivante », vous êtes largués du bateau à l’aplomb du point de mouillage et vous serez récupérés par l’équipage à la pointe nord du récif. Cette plongée suit le même tracé que la précédente, mais se poursuit ensuite le long du tombant, pour se terminer à l’angle formé par le platier. Cette plongée est régulièrement une visite à nos amis les requins et peut être parfois une dérivante  à grande vitesse.

Thomas Reef

C’est le plus petit des récifs du Détroit, mais également l’un des plus populaires. La plongée est tributaire de la météo, la plupart du temps, les conditions de la mer ne permettent pas de récupérer les plongeurs sur le flanc ouest du récif. La plongée est effectuée en « dérive », en tenant compte de courants très puissants aux extrémités nord et sud du récif. Celles-ci sont formées de tombants verticaux et d’un large plateau dans la zone des 25m sur le versant sud est. Le plateau héberge, parfois, des requins dormeurs, paressant sur les clairières de sable blanc. Le corail est entouré d’une barrière de gorgones éventail à son extrémité. Passez ces gorgones et longez un tombant jusqu’à l’angle du récif, Attention au courant ! Si les conditions le permettent, il est possible de palmer de l’autre côté du récif et de planer le long d’un tombant qui disparaît dans les profondeurs.

Woodhouse Reef

C’est le plus long récif des quatre, dans le Détroit de Tiran, les plongées s’effectuent en “dérive”, généralement du Sud vers le Nord.
En sautant à l’eau à la pointe sud du récif il y a un tombant à environ 30m. Regardez en dessous de vous, sur les zones de sable, il est parfois possible d’apercevoir un requin. Le corail couvre toute la paroi, de haut en bas du tombant, descendant en pente douce au fur et à mesure de votre progression. A mi plongée, un canyon longe le récif à une profondeur de 25m pour s’ouvrir ensuite sur un jardin de corail aux allées de sable. C’est généralement à cet endroit que le courant s’amplifie.
Si la mer est très agitée et le vent forcissant du côté ouest du récif, la plongée doit être interrompue à hauteur du jardin de corail, que l’on atteint généralement après 50 minutes d’immersion.
Si le temps le permet, il est possible parfois, de continuer la plongée au-delà de ce point. Là où le récif s’enfonce sous la surface, en direction de Jackson, c’est l’endroit dont il est fait mention sous la dénomination de « Machine à laver », en référence aux courants puissants venus de toutes directions à cet endroit.

Jackson Reef

C’est le récif le plus au nord du Détroit de Tiran. Les plongées sont généralement effectuées au départ des mouillages qui se trouvent du côté sud et sont la plupart du temps abrités de la houle et des courants. Les bateaux s’amarrent dans une zone de courant faible, face à un tombant de 40m.
Après avoir effectué votre descente le long du tombant jusqu’à ce que vous ayez atteint la profondeur de plongée planifiée, la orientez-vous vers le versant sud ouest, en maintenant le récif sur votre droite. En vous dirigeant vers l’angle du récif, le fond remonte en pente douce jusqu’à une profondeur de 6m, pour atteindre un jardin de corail exceptionnel, probablement l’un des plus beaux de mer rouge. C’est dans ces environs là que le courant peut forcir violemment. La prudence est de mise, vous avez encore à revenir au bateau. Au retour, à faible profondeur, il y a de nombreux îlots dans le récif, submergés de corail mou, qui en font autant de refuges naturels pour y effectuer tranquillement votre palier de sécurité.
Cette plongée peut également être effectuée en « dérive », en vous dirigeant depuis les mouillages vers l’Est et gardant le récif sur votre gauche. Pour ce parcours, il s’agit essentiellement d’une plongée sur tombant, couvert de coraux remarquables. Il se peut que cette plongée soit parfois une dérive à grande allure et toutes les précautions possibles doivent être prises, si la mer est agitée, la récupération des plongeurs par leur bateau d’assistance peut s’avérer acrobatique et engendrer pas mal de difficultés.

Our Special Offers

Open Water course

NOW only
242
  • €345

Read more

3 Days Diving Package

7 Nights Hotel Stay Starts from
290
  • Reduced

Read more

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

Shares