L’été est la, la température de l’eau se réchauffe et les gros poissons arrivent. Sur nos bateaux, les plongeurs font facilement 3 plongées et se prennent le soleil pendant les intervalles de surfaces. Avec ces conditions idéales, il est facile « d’oublier » de s’hydrater correctement et les problèmes liés à la déshydratation commencent.

Lorsque vous respirez contre un miroir ou une vitre, vous pouvez observer l’humidité que vous expirez. Le fait que les bouteilles de plongées soient remplies avec de l’air, cet air est extrêmement sec car il est filtré et débarrassé de toute humidité avant d’être comprimé, lorsque vous respirez cet air, votre corps doit humidifier cet air pour atteindre le niveau normal.

Combinez cela avec le fait que pour se refroidir, notre corps utilise une grand quantité de liquide par la transpiration, on se rend bien compte que par une journée chaude, faire 3 plongées, peut laisser notre corps dangereusement déshydraté.

Des maux de tête, des maux d’estomac, une fatigue inhabituelle et des nausées, sont les effets secondaires de la déshydratation mais pour les plongeurs, le risque le plus important lié à la déshydratation est l’augmentation du risque d’avoir une maladie de décompression. Lorsqu’on est déshydraté, le cœur et la respiration s’accélère, ce qui accélère également l’absorption d’azote. Moins de liquide réduit la fluidité du sang vers les muscles ce qui implique que l’azote absorbée est « libérée » beaucoup plus lentement. L’azote reste donc plus longtemps dans le corps.

Heureusement il n’est pas seulement facile de prévenir la déshydratation, c’est également très simple à mettre en pratique. Eviter la caféine, les boissons gazeuses, les soirées trop arrosées (d’alcool) et remplacer tout ça par beaucoup d’eau, des jus ou des boissons isotoniques. Cela garantira votre hydratation. Surveillez la fréquence et la couleur de votre urine est la méthode la plus simple pour vérifier l’hydratation. Des urines rares et jaunes sombres, vous êtes déshydratés, buvez jusqu’à ce que vos urines redeviennent très claires.

On estime que 3 à 6 litres de liquide ont besoin d’être remplacés chaque jour lorsqu’on plonge. Alors, plongez et buvez….. de l’eau bien sur !

 

PLONGER EN SECURITE

Dr Adel Taher & Dr. Ahmed Sakr, vos docs de plongée

 

Si vous avez des questions d’ordre médical, faites nous le savoir à l’adresse suivante jochen@redseacollege.com. Les questions les plus intéressantes seront traitées dans le numéro suivant.

Numéro d’urgence de la chambre hyperbarre + 20 (12) 212 42 92 – email : hyper_med_center@sinainet.com.eg