+20 69 3600 145 info@redseacollege.com

Il est facile de passer à coté, surtout dans la baie, lorsqu’on cherche quelque chose de plus gros ou de plus rare. Mais c’est un tort, nous devrions prendre le temps d’apprécier ce poisson qui est responsable du sable naturel de la baie de Na’ama. Comment? Le poisson perroquet a une espérance de vie de 7 ans, et peut grandir jusqu’à atteindre un mètre vingt, bien que la plupart mesure une trentaine de centimètre. Ils font parti de la famille des labres, qui compte jusqu’à 90 espèces différentes, identifiées jusqu’à présent.Le poisson perroquet est vraiment un poisson à part, avec des caractéristiques qui lui sont propres.Tout d’abord, ses habitudes alimentaires. N’avez vous jamais vécu une plongée tranquille soudainement dérangée par un bruit de grignotage? C’est un poisson perroquet qui mange, tout simplement. Leur bec, tel un bec de perroquet (d’ou son nom) sont de puissantes dents, qui lui permettent de briser des morceaux de corail, pendant que les dents pharyngiennes (situées dans la gorge) broient le corail et en libèrent les algues coralliennes que le poisson assimilera via son long intestin. Le calcaire ingéré est par la suite rejeté sous forme de nuage de sédiments, ce qui va donner le magnifique sable blanc de la baie de na’ama . Bay Doug 24.09.13 099Le particularisme sexuel est de règle chez les poissons-perroquets tout comme chez leurs proches parents les labres et les poissons-clown. Les individus juvéniles naissent d’abord femelles, puis deviennent mâles. En changeant de sexe, ils changent également de couleur et de motifs, du coup, leur identification devient difficile pour les novices. Comme si ce n’était pas suffisamment étrange, intéressons nous maintenant à ses habitudes de couchages… Quand un poisson perroquet va au lit, il commence par produire, grâce à une glande situé dans la tête, une sorte de cocon faite de mucus, qui va l’envelopper comme un sac de couchage. Mais ce n’est pas pour le protéger du froid, bien qu’il ait une fonction de protection. Il semble en effet que le cocon empêche leurs prédateurs de percevoir leur odeur. Ce cocon de mucus peut également servir comme système d’alerte avancé, en permettant au poisson perroquet de s’enfuir lorsque des prédateurs tels que les murènes touchent à cette enveloppe protectrice. Le mucus a des propriétés anti-oxydantes qui peuvent lui servir également à réparer des dommages corporels, ou à repousser des parasites, tout en procurant une protection accrue contre la lumière ultra-violette. Pratique et malin, n’est ce pas? Si vous avez la chance d’apercevoir un poisson perroquet dans son cocon, lors d’une plongée de nuit, faites bien attention de ne pas le réveiller, s’il brisait le cocon, il serait livré aux prédateurs car il ne peut en produire qu’un seul par soir.

Pin It on Pinterest

Share This