+20 69 3600 145 info@redseacollege.com

Quiconque a plongé sur notre récif maison, que ce soit pour une plongée de réadaptation, un Scuba review, ou tout simplement une plongée loisir, a probablement pu observer un bébé raie aigle. On se demande bien pourquoi elles sont si fréquentes à cet endroit? La raie aigle tachetée (Aetobatus narinari) est connu sous différents noms selon les régions du monde, raie évêque, raie bec de canard, ou dame raie…La raie aigle a un corps en forme de diamant (ou de losange), avec une taille pouvant atteindre 2.5m de long et 3 m de large. La queue peut atteindre 3 fois la largeur du corps, ce qui veut dire, que les plus grands spécimens peuvent atteindre 12 m de long queue incluse ! A la naissance elles ne mesurent que 15 cm, et restent en groupe de 4 petits. Ils sont de couleur noire avec des taches blanches. A mesure qu’ils grandissent, la couleur vire au brun foncé et les points deviennent des cercles. Na’ama Bay agit comme une nurserie pour Raie Aigle, fournissant un environnement sûr et facile  pour leur développement jusqu’à  ce qu’elles atteignent un certain âge,( mais nul ne sait lequel) et partent pour le grand bleu. En tant que juvéniles, on les aperçoit généralement par petits groupes, on en a vu jusqu’à 7 ensemble dans la baie ! En tant qu’adulte, on les observe généralement seul mais des petits groupes de 2 ou 3 ont aussi été observés à sharm. Pour se nourrir elles utilisent leur bec pour soulever le sable comme avec une pelle et attraper les petits crabes qui y sont enfouis. Elles mangent aussi des crevettes, des poulpes et des petits poissons coffres. Quel que soit le menu, il est intégralement écrasé par deux plaques dentaires situées en haut et en bas de la mâchoire. Ces gracieuses créatures sont parfois observées sautant hors de l’eau, c’est assez rare et les théories sur la raison divergent. Soit elles essaient d’échapper à un prédateur, ou à attirer l’attention d’un mâle  soit elles cherchent à se débarrasser des parasites  qui sont en dessous  ou juste par jeu…Le fait qu’elles soient listées ‘quasi menacées” sur la liste des espèces en danger, nous permet de réaliser que nous avons beaucoup de chance de les avoir à disposition comme résidentes sur notre récif maison. A votre prochaine visite, réservez une plongée au départ de la plage et prenez le temps d’observer ces êtres magnifiques.

Pin It on Pinterest

Share This